Frédéric REISS - Député du Bas-Rhin (8ème circonscription) - Photo de profil
Frédéric REISS et son équipe
Mise en oeuvre des réformes de l'orientation23/02/2022

Mise en oeuvre des réformes de l'orientation


La commission des Affaires Culturelles et de l’Éducation a confié à Frédéric Reiss et Sylvie Charrière, députée de Seine-Saint-Denis (La République en Marche) une mission flash sur la mise en œuvre des réformes législatives de l’orientation. Il s’agissait, à la fin de la législature, d’étudier la mise en œuvre des évolutions apportées ces cinq dernières années en matière d’orientation et la manière dont les différentes parties prenantes s’en sont emparées. La mission a centré son étude sur deux grandes réformes législatives : la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel dite « loi Avenir professionnel », qui prévoit notamment le transfert de la compétence d’élaboration et de diffusion de la documentation d’information aux régions et la loi du 8 mars 2018 pour l’orientation et la réussite des étudiants, dite « loi ORE », qui porte le développement de Parcoursup. Elle s’est également intéressée au volet « orientation » de la réforme du lycée. À l’issue de nombreuses auditions, les deux rapporteurs constatent que la mise en œuvre des dispositions de la loi Avenir professionnel est inégale et engendre à ce jour des disparités territoriales, même si certains dispositifs commencent à porter leurs fruits. Les dispositions de la loi ORE relatives à Parcoursup sont désormais bien mises en œuvre, tandis que celles relatives à l’orientation portées par la réforme du lycée peinent à se déployer.

La mission a centré son étude sur deux grandes réformes législatives : la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel dite « loi Avenir professionnel », qui prévoit notamment le transfert de la compétence d’élaboration et de diffusion de la documentation d’information aux régions et la loi du 8 mars 2018 pour l’orientation et la réussite des étudiants, dite « loi ORE », qui porte le développement de Parcoursup. Elle s’est également intéressée au volet « orientation » de la réforme du lycée. 

À l’issue de nombreuses auditions, les deux rapporteurs constatent que la mise en œuvre des dispositions de la loi Avenir professionnel est inégale et engendre à ce jour des disparités territoriales, même si certains dispositifs commencent à porter leurs fruits. Les dispositions de la loi ORE relatives à Parcoursup sont désormais bien mises en œuvre, tandis que celles relatives à l’orientation portées par la réforme du lycée peinent à se déployer.

Retrouvez ici l’ensemble du dossier, la synthèse et le rapport  en cliquant sur les liens :

https://www2.assemblee-nationale.fr/15/commissions-permanentes/commission-des-affaires-culturelles/(block)/44526

Communication+MI+Orientation

Synthèse+MI+Orientation

 

*/ ?>