Frédéric REISS - Député du Bas-Rhin (8ème circonscription) - Photo de profil
Frédéric REISS et son équipe
COMPTE RENDU DE LA VIDEOCONFÉRENCE "PARLEMENTAIRE"  12/03/2021

COMPTE RENDU DE LA VIDEOCONFÉRENCE "PARLEMENTAIRE"


Monsieur Claude KERN, Sénateur du Bas-Rhin, évoque les difficultés que de nombreuses personnes rencontrent pour obtenir un rendez-vous de vaccination. D’ailleurs, il semble que les professionnels de santé, médecins généralistes et pharmaciens, habilités à injecter des vaccins, peinent à s’approvisionner pour les uns, ou obtenir des informations pour les autres. Globalement, ils ne se sentent pas en mesure de répondre à la mission que l’État leur a confiée.

Madame JENNER précise que des tensions sur les livraisons de vaccins aux médecins ont été constatées en raison d’une orientation prioritaire des doses vers les officines de pharmacie à la demande des services de la Direction Générale de la Santé. Il s’agit d’une toute nouvelle filière de vaccination. Les processus d’approvisionnement sont en cours de rodage et le dispositif se met doucement en place.
Les lenteurs et dysfonctionnements sont inévitables pour le moment. Madame JENNER indique également que les créneaux de vaccination ouverts dans l’application Doctolib dépendent uniquement de la disponibilité des vaccins. Les centres de vaccination n’ouvrent aucun créneau tant qu’ils ne sont pas certains de disposer d’un approvisionnement suffisant. Cette organisation donne l’impression que le dispositif est saturé et il peut en résulter une forme de frustration chez certaines personnes. Toutefois, d’ici peu, 60 000 créneaux de vaccination devraient ouvrir pour le seul mois d’avril.

Monsieur Frédéric REISS, Député de la 8e circonscription du Bas-Rhin, demande quelques précisions sur les réflexions en cours sur l’élargissement de l’offre de vaccination.

Madame Annick PÂQUET, Sous-préfète de l’arrondissement de Sélestat-Erstein, en charge du suivi et de la mise en œuvre de la vaccination dans le département effectue en ce moment-même avec l’ARS, une tournée des centres de vaccination du département pour déterminer les meilleures options disponibles pour répartir les dotations en vaccins supplémentaires. Des propositions ont été formulées à Madame la Préfète qui rendra très prochainement sa décision.

Monsieur Sylvain WASERMAN, Député de la 2e circonscription du Bas-Rhin, s’interroge sur les personnels de santé qui pourraient refuser la vaccination. Combien sont-ils en Alsace, et comment sont-ils gérés ?

Madame JENNER indique que les personnels soignants font montre d’une très bonne adhésion en Alsace. 50 % d’entre eux sont déjà vaccinés et la demande va croissante.

*/ ?>