Frédéric REISS - Député du Bas-Rhin (8ème circonscription) - Photo de profil
Frédéric REISS et son équipe
Relations France-Pologne20/10/2021

Relations France-Pologne


Frédéric Reiss approuve les termes du courrier que le président du Groupe d’Amitié France-Pologne de l’Assemblée Nationale, Frédéric Petit, vient d’adresser à la présidente de la Sejm (Assemblée parlementaire polonaise)
« Madame la Présidente,
Le dernier avis rendu par le Tribunal Constitutionnel polonais sur la non-conformité de certains articles des traités européens avec la Constitution polonaise a suscité beaucoup de réactions et déchaîné les passions en Europe. Dans le débat public français je me suis efforcé d’appeler au calme et à la sérénité. Je refuse de rentrer dans les différents jeux d’instrumentalisation de cet avis, considérant que cette instrumentalisation nuit aux relations entre la Pologne et l’Europe, entre la Pologne et la France.
Mais cet événement me semble grave, dangereux, et menace de grands équilibres de l’Union Européenne, à laquelle nous sommes tous attachés, même si j’ai bien compris que vous ne partagiez peut-être pas mon inquiétude.
Vous connaissez mon attachement pour les relations franco-polonaises et mon effort à créer du dialogue entre nos deux pays. Il me semble important que nous puissions nous rencontrer et échanger autour de cet avis, afin de dissiper certains malentendus, apaiser les tensions, et surtout analyser les conséquences et les suites possibles éventuelles sur le plan politique en général, et parlementaire en particulier.
Bien entendu, il ne s’agit nullement de commenter une décision de justice, ce que je me refuse faire, mais les représentants de deux peuples amis doivent pouvoir échanger librement sur les événements qui les concernent. »

*/ ?>