Frédéric REISS - Député du Bas-Rhin (8ème circonscription) - Photo de profil
Frédéric REISS et son équipe
Commémoration de la Guerre d'Algérie 19/03/2022

Commémoration de la Guerre d'Algérie


60 ans après le cessez-le-feu du 19 mars 1962, toutes les plaies ne sont pas encore cicatrisées. C'est avec émotion que les membres de la FNACA ont commémoré les accords d'Evian du 18 mars 1962.

60 ans après le cessez-le-feu du 19 mars 1962, toutes les plaies ne sont pas encore cicatrisées. C’est avec émotion que les membres de la FNACA ont commémoré les accords d’Evian du 18 mars 1962. A Mothern, le Cercle d’Histoire a organisé une belle exposition à la salle polyvalente avec de nombreux témoignages d’anciens qui à l’aube de leur 20 ans sont partis en Algérie pour « maintien de l’Ordre » durant 18, 24 voire 27 mois. Certains ne sont pas revenus. A Woerth, leurs noms figurent sur la stèle en mémoire des victimes des combats en Algérie et en Afrique du Nord ; le président Jean-Pierre Winling l’a rappelé avant une remise de médailles à des anciens combattants.

A Wingen, le maire André Schmitt a organisé, une première pour lui, de main de maître une belle cérémonie en présence de la musique, de la FNACA et de l’ANSORAA. La journée a débuté par un office œcuménique rehaussé par la chorale locale. Avant le dépôt de gerbe devant le monument aux morts, le maire a rendu un hommage vibrant à « un enfant de Wingen » mort pendant les « évènements d’Algérie », requalifiés comme guerre seulement en 1999.

Enfin, une cérémonie sobre a permis aux anciens d’Algérie de déposer une gerbe au monument érigé par la FNACA dans le parc de l’hôtel de ville de Reichshoffen. Le président Gilbert Wendling put saluer le député, le président du Souvenir Français, le maire et les membres de la municipalité.

Lors de ces quatre manifestations patriotiques, la guerre déclenchée par Poutine en Ukraine fut présente dans tous les esprits ; elle suscite de l’inquiétude et tous les intervenants ont eu une pensée pour ces millions d’Ukrainiens qui fuient sous les bombes. Les heures sombres de l’évacuation des Alsaciens en 1939 ont resurgi…

*/ ?>